Vers la mise en place d’un “Plan minier marocain”

Le développement du secteur minier qui nécessite la mise en place d’un “Plan minier marocain” a été au centre d’une rencontre tenue récemment à Rabat entre le ministre de l’Energie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah et le bureau de la Fédération de l’Industrie Minérale (FDIM), conduit par son président, M. Lhou Lmarbouh.

Lors de cette rencontre, M. Rabbah a rappelé sa vision pour le développement du secteur minier qui nécessite la mise en place d’un «Plan minier marocain» à l’instar des autres secteurs qui constituent les piliers du développement socio-économique du pays, a indiqué, jeudi, le ministère de l’Energie, des mines et du développement durable, dans un communiqué.

Dans ce cadre, le ministre a invité le bureau, ainsi que tous les opérateurs miniers nationaux, à contribuer à l’élaboration de ce plan qui constitue un outil indispensable pour développer le secteur, a précisé le communiqué.

En effet, ledit plan devra tenir compte de la réalité nationale et particulièrement la nécessité de booster les petites et moyennes entreprises (PME) et les toutes petites entreprises (TPE) minières pour en faire un levier dans les phases de l’exploration et de la recherche, note la même source.

Dans ce sens, le ministère veillera, d’une part, à une gestion rigoureuse et transparente des titres miniers, et particulièrement la mise en place d’un « Guichet unique » et, d’autre part, à une facile accessibilité à l’information géologique qu’il y a lieu de développer.

De son côté, M. Lmarbouh a signalé que la Fédération et le ministère sont appelés à réfléchir conjointement pour trouver une formule en vue de développer les PME et les TPE minières qui, dans d’autres pays, constituent le tremplin pour les sociétés dites majors et séniors.

Pour sa part, Mme Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM a mis l’accent sur l’importance de cette rencontre qui a permis aux opérateurs d’exposer les problèmes auxquels ils se trouvent confrontés et particulièrement avec la mise en œuvre de la loi 33-13 relatives aux mines.

Lors de cette rencontre, ajoute le communiqué, il a été décidé d’organiser un atelier auquel il y a lieu de convier tous les intervenants et les différents partenaires (Les départements ministériels concernés, les banques, les assurances,…) et durant lequel seront débattus les différents points soulevés, plus particulièrement le volet réglementaire, les termes de référence pour le « Plan minier marocain » avec ses différentes composantes, y compris la recherche et développement ainsi que le développement humain.

Atlasinfo avec MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite