Variant anglais: la France n’exclut pas un reconfinement

 Le recours à un troisième confinement deviendrait une “nécessité absolue” en cas d’une augmentation “sensible” des contaminations au variant anglais du coronavirus, a prévenu, jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran.

“Si la part du variant VOC 2020 devait augmenter de façon sensible et que nous devions suivre une trajectoire à l’anglaise, le confinement deviendrait probablement une nécessité absolue”, a assuré le ministre, auditionné au Sénat sur le projet de loi de prolongation de l’état d’urgence sanitaire.

“Nous traquons ce variant”, a souligné M. Véran, notant que les autorités sanitaires sont engagées dans une “course contre la montre” et que le recours à un troisième confinement est une question de “semaines” voire “de jours”.

“Tous les laboratoires sont mobilisés pour nous permettre d’avoir des indicateurs de suivi du variant anglais”, a expliqué le ministre, mettant en avant les moyens humains et techniques déployés par les autorités sanitaires pour traquer ces variants.

Toutefois, a-t-il indiqué que malgré ces moyens, les perspectives sont inquiétantes, faisant observer que le développement et la propagation du variant d’origine anglaise sur le territoire français peuvent être un élément “déterminant” dans les stratégies de lutte contre l’épidémie que “nous pourrions déployer dans les prochains jours et les prochaines semaines”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite