Vaccins en Afrique: Le “Club des Avocats au Maroc” saisit le procureur de la République de Paris

Le “Club des Avocats au Maroc” a porté à la connaissance du procureur de la République de Paris, par voie de signalement, les propos racistes tenus sur la chaîne LCI par les professeurs Jean-Paul MIRA et Camille LOCHT, respectivement chef de service au sein de l’hôpital Cochin et Directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).

Les deux professeurs proposaient de tester le vaccin BCG contre le coronavirus sur les Africains “largement exposés au covid-19, sous équipés en termes d’infrastructures médicales (pas de respirateurs)

Ces propos sur les Africains comme cobayes “ont suscité l’indignation légitime des Africains et de très nombreux citoyens en France”,  indique samedi le Club des Avocats au Maroc.

“Les propos susmentionnés pourraient être constitutifs selon nous des infractions prévues aux articles 24 et 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, soit respectivement la provocation à la discrimination et l’injure publique.

Le signalement transmis au procureur de la République de Paris devrait permettre au Ministère de Public de donner aux propos litigieux les poursuites qu’il jugera opportunes.

Le Club des Avocats au Maroc est assisté, pour les besoins de cette procédure, par Maître Rachid MADID, Avocat au Barreau et Paris et ancien Secrétaire de la Conférence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite