Un religieux iranien qualifie l’Arabie de “centre de sédition”

Un religieux iranien a accusé vendredi l’Arabie saoudite d’abriter des "terroristes" et de commettre des crimes dans des pays arabes, dont Bahreïn et la Syrie, rapporte l’agence de presse estudiantine Isna.

Les relations entre les "deux frères ennemis" et poids-lourds du Golfe se sont tendues en raison du programme nucléaire controversé de la République islamique et des accusations proférées par certains Etats arabes du Golfe d’ingérence de Téhéran dans le monde arabe.

"Le gouvernement saoudien est devenu un centre de sédition dans la région et un sanctuaire pour terroristes comme (l’ex-président tunisien) Zine ben Ali et (le vice-président irakien en fuite) Tarek Hachemi", a déclaré Ahmad Khatami, un "dur" du clergé chiite iranien, lors de son prêche de vendredi.

"Ils (les Saoudiens) commettent aussi des crimes à Bahreïn et des actes sécessionnistes en Syrie (…) Je les mets en garde: s’ils ne mettent un terme à semblables agissements, ils périront dans les flammes qu’ils ont eux-mêmes allumées", a ajouté le religieux iranien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite