Twitter confirme le piratage de comptes, dû à une application tierce

Le réseau social Twitter a dit à l’AFP être “conscient d’un problème” ayant affecté mercredi matin de nombreux comptes, imputant ce piratage à une “application tierce”.

“Nous avons rapidement localisé la source qui était limitée à une application tierce”, a dit par courriel à l’AFP un porte-parole de Twitter, précisant que les autorisations accordées à cette application avaient été “immédiatement retirées”. Les comptes piratés affichaient un message évoquant le référendum constitutionnel du 16 avril en Turquie. L’application Twitter Counter a reconnu avoir été victime d’un piratage. (afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite