Turquie: le président Erdogan exhorte l’Europe à lutter contre l’islamophobie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé mardi les pays européens à lutter contre l’islamophobie et à prévenir la multiplication des manifestations anti-islam plutôt que “d’essayer de donner des leçons” à la Turquie.

"Il est regrettable que l’Union européenne essaie de donner des leçons à la Turquie plutôt que de tenter de résoudre les sérieuses menaces auxquelles elle fait face", a déclaré M. Erdogan lors d’un discours aux ambassadeurs turcs réunis à Ankara.

"L’islamophobie représente une menace sérieuse pour l’Europe. Si ce problème n’est pas résolu et si le populisme prend en otage les dirigeants européens, les valeurs européennes seront remises en question", a-t-il poursuivi, affirmant que les mouvements racistes y voyaient leur influence grandir "jour après jour."

Ses commentaires interviennent au lendemain d’une manifestation organisée à Dresde par l’organisation allemande anti-immigrés Pegida qui a rassemblé quelque 18.000 personnes contre "l’islamisation de l’Occident".

M. Erdogan a prié Bruxelles de "revoir sa politique à l’égard de la Turquie", l’accusant de traîner des pieds sur le dossier d’adhésion d’Ankara, au point mort.

Lors de son discours, le président islamo-conservateur turc a également pressé ses diplomates de représenter une Turquie forte et sûre d’elle-même.

"La Turquie n’est pas un pays que n’importe qui peut accuser et montrer du doigt de façon arrogante. Ceux qui ont pris de telles habitudes doivent les abandonner", a-t-il plaidé.

"Ceux qui admonestent la Turquie doivent se rendre compte qu’ils ont affaire à une nouvelle Turquie, une grande Turquie, avec son économie, sa démocratie et sa politique étrangère", a insisté le chef de l’Etat.

Chef du gouvernement pendant onze ans avant d’être élu à la présidence en août dernier, M. Erdogan est accusé par ses détracteurs de dérive autoritaire et islamiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite