Tunisie: deux “terroristes” tués à Ben Guerdane

Deux terroristes ont été tués, samedi, dans de nouveaux affrontements survenus dans la ville tunisienne de Ben Guerdane (sud-est), indique une source officielle.

Un policier et deux civils ont été blessés dans cet accrochage entre les forces de sécurité et des hommes armés, retranchés dans une maison dans la périphérie de cette ville limitrophe de la Libye, soulignent les ministères de l’Intérieur et de la Défense nationale dans un communiqué conjoint.

Depuis le lancement, lundi 7 mars courant, de l’opération ayant permis d’avorter un projet terroriste sans précédent, le bilan s’élève désormais à 51 morts dans les rangs des hommes armés et 9 autres arrêtés, en plus de la saisie d’importantes quantités d’armes et de munitions.

Un nombre indéterminé d’hommes armés avait pris d’assaut, à l’aube, simultanément des installations militaires et sécuritaires situées dans le centre de la ville, dans l’objectif de proclamer un "émirat daechite".

D’importants renforts des différentes forces de sécurité, notamment le corps d’élite de l’armée, ont été dépêchés dans la région, en plus de l’intensification des patrouilles terrestres et aériennes.

Les autorités tunisiennes avaient annoncé la fermeture des postes frontaliers à Ras Jedir et Dehiba, les deux principaux points d’accès à la Libye.

Des sources officielles avaient fait savoir que les opérations de ratissage et de sécurisation totale demanderont un temps relativement long, au vu de l’étendue de la région et de sa proximité de la frontière libyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite