Trois responsables du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert, candidats à la présidentielle

Trois responsables du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC, au pouvoir) se sont portés candidats à la présidentielle anticipée du 18 mars prochain pour désigner un successeur au défunt président Malam Bacai Sanha, rapporte la presse bissau-guinéenne.

Ces personnalités du parti assurent des fonctions au sein du gouvernement et de l’assemblée nationale du pays. Il s’agit du ministre de la Défense Francisco Binanté, du président par intérim de l’Assemblée nationale populaire, Chérif Nhamadjo, et du président de la République intérimaire, Raimundo Pereira.

La communauté internationale avait exhorté le gouvernement de la Guinée-Bissau à assurer une transition pacifique et oeuvrer pour l’organisation d’une élection présidentielle transparente afin d’assurer la succession à la tête du pouvoir dans la légalité et la légitimité des urnes

Ex-chef d’Etat intérimaire de 1999 à 2000 et plusieurs fois ministre, le président défunt Malam Bacai Sanha était un ancien compagnon d’Amilcar Cabral, fondateur du PAIGC, figure des luttes de libération en Afrique et "père de l’indépendance" de la Guinée Bissau.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite