Thalys: trois amis américains vont rentrer en “héros” aux Etats-Unis

Ce sont trois jeunes américains, amis d’enfance qui étaient en vacances en Europe et qui vont rentrer aux Etats-Unis en "héros". Alek Skarlatos, Spencer Stone et Anthony Sadler ont empêché un massacre vendredi dans le Thalys entre Amsterdam et Paris.

Le président américain Barack Obama a salué les "actes héroïques" de ses trois concitoyens épaulés par un Britannique, Chris Norman, et un Français, afin de parvenir à maîtriser le suspect lourdement armé. Le secrétaire d’Etat John Kerry s’est dit dans un tweet "incroyablement fier des trois héros américains".

++ Alek Skarlatos:

Le jeune homme a 22 ans, il est membre de la Garde nationale de l’Oregon, un Etat du nord-ouest des Etats-Unis, et venait de rentrer d’une mission de neuf mois en Afghanistan, selon sa famille citée par des médias américains.

"J’ai vu un type entrer dans le train avec un AK (AK47, fusil d’assaut Kalachnikov, NDLR) et un pistolet. Je me suis tourné vers Spencer et lui ai dit +on y va, on y va!+. Spencer, le premier, a attrapé le type par le cou, je me suis saisi du flingue, l’ai balancé avant d’attraper le AK", a raconté samedi le jeune homme sur la télévision américaine NBC. Il avait relaté vendredi soir sur des télévisions françaises "avoir frappé à la tête (le suspect) jusqu’à ce qu’il perde connaissance".

"Je suis si fier de (mon fils). J’en suis sidéré", s’est exclamé son père, Emanuel Skarlatos, sur CNN.

"Il m’a raconté que lui et ses amis avaient neutralisé un terroriste dans un train vers Paris. Simplement comme ça, comme si c’était normal", a déclaré M. Skarlatos, "stupéfait" par "le courage" et "l’instinct de survie" de son fils et de ses amis.

++ Spencer Stone:

Agé de 23 ans, également militaire, première classe dans l’armée de l’air, originaire de Californie, Spencer Stone est l’ami de M. Skarlatos et voyageait avec lui et Anthony Sadler depuis dix jours à travers l’Europe. Il a été blessé dans l’attaque, est hospitalisé mais il "va bien" selon ses deux amis.

++ Anthony Sadler:

Lui aussi est âgé de 23 ans, étudiant en Californie, il était en vacances en Europe depuis une dizaine de jours. "Il est parti là-bas comme un jeune homme en excursion et il en revient comme un héros national pour la France", a lancé son père Anthony Sadler Sr. sur la chaîne NBC. "Je ne suis qu’un étudiant (…) Je suis venu voir mes potes pour mon premier voyage en Europe et nous avons arrêté un terroriste. C’est plutôt dingue!", a commenté le jeune homme, cité par CNN.

++ Chris Norman

Il est un consultant britannique de 62 ans qui voyageait dans le même wagon et qui s’est joint aux jeunes américains pour maîtriser l’assaillant. "Je suis intervenu à la fin et j’imagine que j’ai aidé à neutraliser le type", a raconté M. Norman sur CNN. "Cela aurait pu être un vrai carnage. Sans aucun doute".

D’après M. Norman, devant la presse samedi, "le forcené a commencé à sortir tout son arsenal puis il est allé du wagon 13 au 12. Je ne sais pas pourquoi il n’a pas réussi à tirer mais je pense que (c’est) parce que son arme s’est enrayée".

++ Français anonyme

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a également souligné qu’"un voyageur français" était "intervenu en premier" pour tenter de stopper l’agresseur. "Voulant accéder aux toilettes de la voiture 12", ce voyageur "s’est trouvé face à un individu porteur d’un fusil d’assaut Kalachnikov en bandoulière". Il a "tenté courageusement de le maîtriser avant que l’agresseur ne tire", selon le ministre, "plusieurs coups de feu".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite