Tanger: Adnan, 11 ans, violé et assassiné, son agresseur présumé arrêté

La police judiciaire de Tanger a interpellé, vendredi soir, un individu âgé de 24 ans, employé dans la zone industrielle de la ville, soupçonné d’homicide volontaire sur un mineur avec attentat à la pudeur. Adnan avait 11 ans.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que la famille de l’enfant avait avisé les services de Sûreté de la zone “Bni Makada” à Tanger de la disparition d’un mineur de 11 ans, avant que les recherches et investigations ne révèlent qu’il s’agit d’une disparition à caractère criminel, surtout que le visionnage d’enregistrements vidéos démontre l’implication présumée d’un individu qui a entraîné la victime, près du domicile de sa famille.

Les recherches menés par la police judiciaire, appuyée par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont abouti à l’identification du suspect, qui réside près du domicile de la victime, et et à son interpellation.

Le suspect a conduit la police sur le lieu où il a enterré le corps du petit garçon, Adnan.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu’il loue dans le même quartier, l’a agressée sexuellement avant de le tuer et de l’enterrer près de son domicile, précise la DGSN.

Le prévenu a été placé en garde à vue  et une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cet acte criminel abject. Le corps de l’enfant a été transféré à l’hôpital régional de la ville pour autopsie, conclut la DGSN.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite