Syrie: La France continue de soutenir le plan Annan “sans s’interdire aucune option”

La France a dénoncé de nouveau le "régime assassin" de Damas qui "devient une menace pour la stabilité et la sécurité régionales", et a estimé que dans ."ce contexte dramatique, le plan de M. Kofi Annan, endossé par la résolution 2042 du Conseil de Sécurité, offre une dernière chance de mettre fin au déchainement de violence et d’enclencher un processus de transition politique".

"La France soutient le plan de l’envoyé spécial conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe, sans s’interdire aucune option pour mettre un terme à la crise, dans le cadre du Conseil de sécurité", a déclaré le porte-parole du quai d’Orsay, Bernard Valero.

"Avec tous nos partenaires, nous menons tous les efforts pour mobiliser la communauté internationale, que ce soit à New-York au Conseil de sécurité de l’ONU qui s’est réuni une nouvelle fois hier, à Genève où le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU va tenir demain une session spéciale sur la situation en Syrie", a-t-il ajouté, indiquant que la france prépare par ailleurs" activement la tenue à Paris de la conférence des pays amis du peuple syrien".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite