Samira Sitaïl quitte la chaîne 2M

La directrice de l’information de “2M”, Mme Samira Sitaïl, a quitté officiellement la chaîne après 30 ans de service, a annoncé vendredi 2M dans un communiqué.

Mme Sitaïl, qui avait intégré “2M” en 1990 en qualité de journaliste-présentatrice, en ressort après un parcours exceptionnel au sein de l’entreprise, indique un communiqué.

Journaliste-reporter à ses débuts, elle signe notamment le premier grand format jamais consacré à la prostitution avec “Les fleurs du Mal” et dirige la première série de grands reportages consacrée aux Marocains du monde, souligne la même source.

Journaliste-présentatrice d’émissions de débats comme “L’homme en question”, “pour tout vous dire”, “édition spéciale” ou encore “invité spécial”, elle interroge des chefs d’Etat et d’autres personnalités comme Nelson Mandela, Ban Ki Moon, Hillary Clinton, Shimon Perez, José-Maria Aznar, Macky Sall, François Mitterand ou encore Ibrahim Boubacar Keïta, note-t-on de même source.

“Documentariste, elle réalise un film inédit, l’un des plus marquants du paysage audiovisuel marocain, “Mémoires d’exil”, dans lequel elle retrace le parcours auquel l’autorité coloniale française avait contraint Feu Mohammed V et la Famille Royale en 1953 à Madagascar”, rappelle le communiqué.

Rédactrice en chef du journal télévisé, elle contribue au développement d’une ligne éditoriale professionnelle et audacieuse qui donne la parole aux Marocains, traite des questions de société souvent tabous et laisse la place au débat contradictoire, souligne-t-on de même source.

 

سميرة سيطايل تغادر القناة الثانية بعد 30 سنة قدمت خلالها العديد من البرامج والحوارات رفقة شخصيات عالمية ومغربية بارزة

سميرة سيطايل تغادر القناة الثانية بعد 30 سنة قدمت خلالها العديد من البرامج والحوارات رفقة شخصيات عالمية ومغربية بارزة

Publiée par 2M.ma sur Vendredi 31 janvier 2020

Directrice générale adjointe de l’information, elle a également représenté “2M” et son pays dans de nombreuses manifestations, tant au niveau national qu’international avec un engagement militant sur le continent africain pour lequel elle a contribué à fonder le réseau des femmes journalistes “Les Panafricaines” qui tiendra sa troisième édition les 6 et 7 mars prochain, ajoute-t-on.

Lorsqu’elle est nommée par le roi Mohammed VI en février 2016 comme cheffe du pôle de la presse et de la communication au sein du Comité de pilotage de la Cop22, elle s’investit pour mener à bien cette mission au sein de la plus grande conférence internationale jamais organisée au Maroc, rappelle le communiqué.

“Femme d’engagement, elle a dignement représenté la chaîne et porté ses valeurs. D’entre elles, l’intégrité, la rigueur professionnelle, une meilleure visibilité des femmes et des minorités et la fierté d’une identité marocaine plurielle”, ajoute le communiqué, avant de conclure qu’Aujourd’hui, elle entame une nouvelle étape académique avec un cursus spécialisé en sciences de l’information et de la communication au prestigieux Institut Celsa-La Sorbonne qui lui permettra de revenir et de relever de nouveaux défis au service du Maroc et des Marocains.’

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite