Robert Serry juge “alarmants” les projets de construction israéliens dans les territoires Palestiniens occupés

Le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Proche-Orient, Robert Serry, a jugé, jeudi, "alarmantes" les informations faisant état de nouveaux projets de construction israéliens dans les territoires Palestiniens occupés.

"La reprise de la construction, qui est contraire au droit international et aux appels répétés de la communauté internationale à la faveur de la création de conditions propices pour la poursuite des négociations, ne contribuera qu’à miner la confiance", a-t-il mis en garde, dans un communiqué rendu public au siège de l’ONU.

Selon lui, l’ONU continuera à soutenir avec vigueur "tous les efforts visant à créer les conditions propices pour la poursuite de négociations pleines de succès".

Le 15 octobre dernier, les autorités israéliennes avaient annoncé un plan de construction de 238 unités de logement à Al Qods-est moins d’un mois depuis l’expiration, le 26 septembre, du moratoire sur les constructions israéliennes en Cisjordanie, rappelle-t-on.

Ces projets de construction vont à l’opposé du récent appel du Quartette pour le Moyen Orient (Etats-Unis, Union européenne, Fédération de Russie et Nations Unies) à la promotion d’un "environnement favorable aux négociations, notamment en évitant des actes provocateurs et une rhétorique incendiaire".

Selon le chef de l’ONU, Ban Ki-moon, "la poursuite et l’expansion de la colonisation par Israël en Cisjordanie est contraire au droit international et à la Feuille de route", le plan international prévoyant une solution à deux Etats vivant côte à côte dans la paix et la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite