Rallye-raid: méharée féminine pour le 14e Trophée “Roses des sables” au Maroc

Interdit aux hommes ! C’est la loi d’airain de cette compétition annuelle motorisée, le Trophée “Roses des sables”, qui essaimera des centaines de femmes en quête d’aventure dans le sud-est marocain, après avoir donné ses premiers tours de roues jeudi à Ciboure (Pyrénées françaises).

Cette année, elles sont 293, de 20 à 67 ans, en duos de pilotes et copilotes, en majorité Françaises et Québécoises, à prendre place au volant des 4X4 et d’une poignée de quads et de SSV (petits buggys des sables) pour une méharée mécanique de quelque 6.000 km aux confins du désert marocain.

Deux jours de voyage et d’étapes de liaison à travers l’Espagne, le détroit de Gibraltar et la moitié Nord du Maroc pour rejoindre le somptueux théâtre de l’épreuve, la mer de sable des immenses dunes de Merzouga (les plus hautes du Maroc) et l’erg Chebbi dans la région d’Errachidia, à quelques encablures de la frontière algérienne.

"Cette année, compte tenu des différents conflits dans nombre de pays arabes, nous avons craint une désaffection, explique Géraldine Rey, la créatrice et directrice du Trophée. Mais il n’en est rien. Le Maroc vit en paix et chaque année, l’accueil reçu dans les petits villages ou douars de la région où elles évoluent est toujours aussi chaleureux et festif".

– Vitesse bannie mais matière grise –

=====================================

Le Trophée Roses des Sables n’est pas un Dakar au féminin. La notion de vitesse est exclue et seule la capacité de couvrir chaque étape en un minimum de km, à l’aide uniquement d’une boussole et du roadbook, est prise en compte pour le classement final.

La matière grise, le sens de l’orientation et la lecture du terrain doivent prendre le pas sur l’adrénaline et les émotions fortes.

Le GPS est évidemment proscrit dans cette compétition qui traverse les petits villages d’éleveurs de chèvres, les étendues de hautes dunes or et ocres, les plateaux durs caillouteux et cassants et les oasis isolés ponctuées ici et là de modestes cultures vivrières.

Le 14e Trophée "Roses de sables", qui arrivera sur son théâtre d’opération dimanche à proximité d’Erfoud, compte 7 étapes dont une étape marathon de 48h00 avec bivouac en plein désert.

Il prendra fin le vendredi suivant à Marrakech.


– Les enfants du désert –

=========================

Mais l’identité de cette compétition hors norme ne serait pas complète sans son volet solidaire et humanitaire: chaque année, une vingtaine de tonnes de matériel scolaire, médical et technique (pompes à eau, panneaux solaires) sont acheminées vers les villages berbères démunis du Grand Sud, avec l’association caritative "Les enfants du désert", créée dans le cadre du Trophée.

En avril, les "Roses des sables" ont porté sur les fonts baptismaux outre-Alantique en Argentine, leur soeur jumelle sud-américaine, les "Roses des Andes".

Ce nouveau rallye au pays des gauchos, créé et organisé lui aussi par Géraldine Rey et son père, a réuni pour sa première édition et selon les mêmes règles que son équivalent marocain 114 concurrentes, pionnières de cette nouvelle aventure sur les contreforts de la cordillère des Andes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite