Quant Bouteflika demandait aux généraux de “le bouffer s’il peuvent le faire”

Invitée au Forum Crans Montana qui se tenait en Suisse en 1999, le président algérien Abdelaziz Bouteflika se déclarait intouchable. “je suis l’Algérie toute entière (…) Dites aux généraux de me bouffer s’ils peuvent le faire”.

En proposant mardi dernier le départ du président Abdelaziz Bouteflika comme solution à la crise née d’un mois de contestation inédite en Algérie, le puissant patron de l’armée algérienne a-t-il fini par "bouffer" le chef de l’Etat, dont il était jusqu’à peu un soutien indéfectible.

En fonctions depuis près de 15 ans -un record à ce poste-, le général Ahmed Gaïd Salah doit à Abdelaziz Bouteflika d’être aujourd’hui un des hommes les plus puissants d’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite