Propos de Trump: “Personne ne doit s’injecter quoi que ce soit” avertissent les autorités britanniques

Les autorités sanitaires britanniques ont averti vendredi que “personne ne devrait s’injecter quoi que ce soit” contre le nouveau coronavirus, après des propos confus du président américain Donald Trump au sujet des désinfectants.

Constatant que le désinfectant “assomme” le virus, le président américain s’est demandé s’il n’y avait pas “un un moyen de faire quelque chose comme ça avec une injection à l’intérieur ou presque comme un nettoyage?”, une suggestion qui a suscité la consternation dans la communauté scientifique.

Interrogée lors de la conférence de presse quotidienne de Downing street, la cheffe adjointe des services sanitaires anglais, Jenny Harries, a répondu qu’elle n’avait “pas de message particulier” à l’adresse de Donald Trump.

Elle a en revanche indiqué qu’elle aurait un message à ceux qui suggèreraient qu’il faudrait s’injecter quelque chose dans le corps.

“Clairement on ne peut pas soutenir ça d’un point de vue médical”, a-t-elle déclaré, “il est vraiment important que les gens utilisent les traitements appropriés, qui ont été testés et approuvés”.

“Certainement personne ne devrait s’injecter quoi que ce soit”, a déclaré Mme Harrys.

Le président américain a finalement assuré que ses propos étaient “sarcastiques”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite