Pékin juge les sanctions européennes contre Téhéran ” non constructives “

Le gouvernement chinois a critiqué, jeudi, les nouvelles sanctions européennes contre l’Iran, les qualifiant de " non constructives ".

" Exercer aveuglément des pressions et imposer des sanctions contre Téhéran ne sont pas des approches constructives ", a souligné le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué.

" Nous avons toujours appelé au règlement des différends internationaux à travers le dialogue et la consultation ", a indiqué le ministère, exprimant son souhait de voir les parties concernées prendre des mesures favorables à la paix et à la stabilité régionales.

L’Union européenne a décidé, lundi, une série de sanctions sans précédent contre l’Iran, notamment une interdiction totale de ses exportations pétrolières afin de convaincre le pays d’abandonner son programme nucléaire.

La Chine, qui importe 11 pc de ses besoins pétroliers de l’Iran, avait exprimé son opposition à des sanctions unilatérales contre Téhéran, faisant savoir qu’elle a maintenu des relations normales, ouvertes et transparentes avec l’Iran dans les domaines de l’économie, du commerce et de l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite