Pédophilie/France: le cardinal Barbarin reconnaît “des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres”

Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon (centre-est) mis en cause pour n’avoir pas dénoncé un prêtre accusé de pédophilie, a reconnu lundi que son diocèse avait commis "des erreurs dans la gestion et la nomination de certains prêtres", dans un communiqué.

Cette déclaration est intervenue à l’issue d’une réunion du clergé de la ville de Lyon (centre-est), à laquelle participaient deux cent vingt prêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite