Obama en Israël met en garde la Syrie sur les armes chimiques

Obama en Israël met en garde la Syrie sur les armes chimiques
Barack Obama, au premier jour de sa première visite officielle en Israël, a mis en garde mercredi le gouvernement de Damas contre la tentation d’utiliser des armes chimiques face à l’insurrection qui dure depuis deux ans.

Lors d’une conférence de presse à Jérusalem avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président américain a également assuré qu’il n’y avait guère de divergences d’appréciation entre les Etats-Unis et Israël sur l’évolution du programme nucléaire iranien, malgré des tensions bilatérales sur ce dossier par le passé.

Concernant le conflit en Syrie, "nous avons clairement dit que l’utilisation d’armes chimiques contre le peuple syrien constituerait une erreur grave et tragique", a souligné Barack Obama.

"Le régime d’Assad doit comprendre qu’il sera tenu responsable de l’utilisation d’armes chimiques ou de leur transfert à des terroristes", a-t-il ajouté.

A propos de l’Iran, soupçonné de vouloir se doter de l’arme nucléaire, le président américain a tenu à dire qu’il restait encore du temps pour régler ce dossier par la voie diplomatique. "La question est de savoir si les autorités iraniennes saisiront cette occasion", a-t-il déclaré.

Benjamin Netanyahu a estimé à environ un an le délai nécessaire à l’Iran pour fabriquer une bombe nucléaire.

En septembre dernier, le Premier ministre israélien avait fixé à mi-2013 une "ligne rouge" au-delà de laquelle l’Iran ne devait pas poursuivre l’enrichissement d’uranium à un degré tel qu’il puisse ensuite servir rapidement à des applications militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite