Nucléaire: l’Europe ne doit pas payer de “rançon” à Trump (responsable iranien)

Un haut responsable iranien a salué mardi les efforts de l’Europe pour sauver l’accord nucléaire tout en avertissant que cela ne devait pas se faire par le paiement “d’une rançon” au président américain Donald Trump.

Le président français Emmanuel Macron est actuellement en visite à Washington, où il espère convaincre M. Trump de ne pas se retirer de cet accord conclu en 2015 entre l’Iran et six grandes puissances, et qui est censé empêcher l’Iran de se doter de l’arme atomique.

Cet accord est jugé trop laxiste par Donald Trump qui menace de rétablir les sanctions économiques contre Téhéran et de s’en retirer si les signataires européens ne le durcissent pas avant le 12 mai.

"Nous avons salué l’insistance de l’Union européenne à vouloir maintenir les Etats-Unis dans (l’accord nucléaire)", a déclaré Ali Shamkhani, président du Conseil suprême de la sécurité nationale, dans une conférence de presse retransmise à la télévision iranienne.

"Mais si cela signifie dégrader la République islamique d’Iran ou payer une rançon à Trump, les Européens font une erreur stratégique", a-t-il poursuivi, en référence à de possibles concessions que les Européens seraient tenter de faire au président américain pour l’empêcher de s’en retirer.

Donald Trump exige un durcissement de l’accord nucléaire en regard notamment du rôle de l’Iran dans plusieurs conflits au Moyen-Orient et de son programme de missiles balistiques.

Mais l’Iran affirme que toute discussion sur une limitation de son programme de missiles est une ligne rouge.

Et Téhéran "ne permettra à aucun pays (…) de franchir ces lignes rouges", a insisté M. Shamkhani.

Si les États-Unis se retirent, ils devraient alors réimposer contre l’Iran des sanctions économiques actuellement suspendues, ce qui risque d’affecter l’économie de ce pays et de refroidir encore plus les investisseurs étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite