MH370: un “traqueur” de boîte noire a pris la mer

Un “traqueur” de boîtes noires faisait route mardi vers la zone supposée du crash du vol MH370 dans le sud de l’océan Indien, avec un mince espoir de remplir sa mission, selon les autorités australiennes.

Un bâtiment de la Marine australienne, l’Ocean Shield, a quitté Perth (ouest de l’Australie) lundi soir en emportant une sonde de 35 kilos (Towed Pinger Locator) attachée au bout d’un câble pour capter les émissions acoustiques des boîtes noires.

Le navire devrait mettre jusqu’à trois jours pour atteindre la zone où ont été repérés de possibles débris de l’avion, soit quasiment à expiration de la durée théorique (30 jours) d’émission des boîtes noires du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars avec 239 personnes à bord.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite