Marocaines et enfants insultés par deux acteurs franco-algériens et un influenceur marocain: la justice ouvre une enquête

Le procureur du Roi près le tribunal de Marrakech a ouvert lundi une enquête suite aux propos insultants et salaces tenus et diffusés sur les réseaux sociaux par deux acteurs franco-algériens et un influenceur marocain à l’encontre de femmes marocaines et d’enfants mineurs.

Face au tollé suscité par les propos dégradants et obscènes sur les Marocaines proférés par les acteurs franco-algériens Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et l’influenceur marocain Zbarbooking, ainsi que la diffusion d’images de mineurs sans autorisation, la police judiciaire a convoqué le trio ce lundi matin.

 

Le Club des Avocats au Maroc a condamné “les propos haineux, abjects et racistes proférés à l’encontre des enfants Marocains par des pseudo-humoristes/influenceurs”, a tweeté dimanche son président, Me Mourad Elâjoutti, indiquant que le Club a décidé de “porter plainte devant le procureur du Roi pour diffamation, injures publiques et discrimination”.

 

Le trio a posté des excuses sur les réseaux sociaux prétendant faire de l’humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite