Maroc : un étranger en lien avec la “cellule terroriste” démantelée vendredi en cours d’identification (Khiam)

Un étranger, qui serait un Syrien, en lien avec la cellule terroriste démantelée vendredi dernier et composée de sept membres liés à l’Organisation dite "Etat Islamique" s’activant à Casablanca, Ouezzane et Chefchaouen, est en cours d’identification, a affirmé, lundi à Salé, le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak Khiam.

Il s’agit d’"un émissaire" dépêché par Daech auprès du chef de file de la cellule, a précisé M. Khiam lors d’un point de presse consacré à la présentation des dernières données relatives au démantèlement de la cellule, ajoutant que son portrait-robot est en cours d’élaboration.

Cet émissaire, qui était accompagné de deux autres individus, avait assuré le chef de file de la cellule démantelée, lors d’une rencontre dans la région de Ouezzane, de la disposition de Daech à lui fournir la logistique nécessaire pour mener des actes terroristes au Maroc, notamment à Casablanca, a affirmé M. Khiam, précisant que la cellule terroriste projetait de mener une opération de grande envergure en vue de semer la psychose.

Le projet terroriste de cette cellule, qui était dans un stade avancé, visait des sites très sensibles pour la sécurité et l’économie du Maroc, notamment à Casablanca, a-t-il poursuivi, faisant savoir que ce plan terroriste avait pour objectif de transformer le Royaume en "un bain de sang".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite