Maroc: début chaotique du congrès du PAM

Au premier jour du 4ème congrès du Parti authenticité et modernité (PAM),qui se tient à El Jadida du 7 au 9 février, rien ne s’est déroulé comme prévu.

Alors que Samir Goudar, président de la commission préparatoire à ce congrès, s’apprêtait à prendre la parle devant les 2.500 congressistes présents, des militants l’ont empêché d’intervenir aux cris de “dégage, dégage!”.

La tribune où avaient pris place les membres sortants du bureau politique du parti a été prise d’assaut par des militants en colère.

Le PAM tente de sortir d’une crise aiguë, qui perdure depuis plus d’un an.

Dimanche 9 février, les congressistes procèderont à l’élection du Conseil national du parti, organe qui sera ensuite en charge de nommer le futur secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité. Parmi cinq candidats, deux  font figure deux grands favoris de ce scrutin au suffrage indirect: il s’agit de Abdellatif Ouahbi et de Mohamed Cheikh Biadillah.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite