Maroc: 32 cas de Covid-19 détectés dans une usine de Renault

 Une campagne de dépistage menée par le groupe Renault a conduit à la détection de 32 cas de Covid-19 dans son usine de Casablanca (ouest), a annoncé jeudi un communiqué du groupe.

La première vague de tests, menée sur 300 collaborateurs, a permis de détecter 32 cas “asymptomatiques, écartant l’hypothèse d’une contamination du virus à l’intérieur de l’usine” Somaca, selon ce communiqué.

Des dépistages sont également en cours sur le site de Tanger (nord), l’objectif étant de tester tous les effectifs présents, a indiqué à l’AFP une porte-parole du groupe.

Le constructeur automobile qui emploie près de 12.000 personnes au Maroc, dont environ 1.500 à Casablanca, a partiellement relancé ses activités industrielles début mai, après environ six semaines d’arrêt lié à la pandémie et à l’instauration d’un état d’urgence sanitaire au Maroc.

En 2019, quelques 400.000 véhicules sont sortis des usines Renault de Tanger et Casablanca, pour près de 90% destinés à l’exportation, selon les derniers chiffres publiés par le groupe.

Le développement de l’industrie automobile en zones franches est un des grands axes stratégiques adoptés par le royaume pour diversifier son économie.

Les autorités marocaines ont décidé cette semaine de prolonger le confinement obligatoire jusqu’au 10 juin, invoquant une “situation sanitaire stable mais pas rassurante”, du fait notamment des foyers de contamination qui “continuent d’apparaître” dans les familles et les sites industriels.

Le pays de 35 millions d’habitants décompte  7185 cas de contamination, dont 196 décès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite