Loi antiterroriste Silt: le Parlement français adopte la prorogation de mesures controversées

Le Parlement a adopté la prolongation jusqu’à fin juillet 2021 de mesures controversées de la loi antiterroriste dite “Silt” de 2017, après un ultime vote de l’Assemblée nationale jeudi.

“Visites domiciliaires”, mesures individuelles de contrôle, instauration de périmètres de sécurité et fermeture de lieux de culte: ces mesures expérimentées depuis trois ans sont dénoncées par les défenseurs des libertés publiques car accusées d’être directement inspirées de l’état d’urgence. Ce régime d’exception a été mis en oeuvre au soir des attentats du 13 novembre 2015 et jusqu’à l’adoption de la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (Silt) de Gérard Collomb en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite