Libye : “appel urgent” de l’ONU à une trève provisoire pour évacuer blessés et civils

La mission de l’ONU en Libye (Manul) a lancé dimanche un "appel urgent" à une "trêve humanitaire" de deux heures dans la banlieue sud de Tripoli, la capitale libyenne, pour permettre l’évacuation des blessés et des civils, face à l’escalade militaire des derniers jours.

"La Manul appelle toutes les parties armées se trouvant dans la région de Wadi Rabi, al-Kayekh, Gasr Ben Ghachir et Al-Aziziya (au sud de Tripoli) à respecter une trêve humanitaire de 16H00 à 18H00 (de 14H00 à 16H00 GMT) pour sécuriser l’évacuation des blessés et des civils par les équipes de secours et du Croissant-Rouge libyen", a-t-elle indiqué dans un bref communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite