Liban: dix blessés dans l’explosion d’un stock de gaz à la frontière avec la Syrie

Au moins dix personnes ont été blessées dimanche au Liban par une explosion dans des entrepôts de stockage de gaz dans une zone frontalière de la Syrie, a indiqué la Croix-Rouge libanaise.

Plusieurs passages frontaliers illégaux destinés à la contrebande se trouvent dans cette zone.

Un porte-parole de l’armée a indiqué à l’AFP que l’explosion avait notamment été causée par “le stockage de bonbonnes de gaz dans des entrepôts” dans la région libanaise du Hermel, proche de la Syrie.

La Croix-Rouge libanaise, qui a dépêché plusieurs équipes dans la zone du village de Qasr, a fait état de dix blessés.

Le puissant mouvement chiite libanais Hezbollah est souvent accusé par des partis et des médias locaux de gérer un réseau de contrebande à la frontière avec la Syrie voisine, où il est impliqué militairement dans le conflit.

Cette zone montagneuse poreuse est propice aux trafics, qui se sont intensifiés depuis le début de la guerre en Syrie, pays frappé par des pénuries et asphyxiée par une dépréciation de sa monnaie et des sanctions occidentales.

Pour le Liban, la question est d’autant plus cruciale que le pays, en proie à sa pire crise économique depuis des décennies, subventionne le carburant ou la farine pour éviter l’envolée de leur prix sur le marché local dans un contexte d’hyperinflation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite