Les prix du pétrole ont atteint “un plus bas” (ministre irakien)

Le ministre irakien du Pétrole, Adel Abdel Mehdi, a estimé mercredi que les prix du pétrole avaient atteint “un plus bas”, lors d’une conférence énergétique à Koweït.

"Nous estimons que les prix du pétrole ont atteint un plus bas et il serait difficile qu’ils baissent encore plus", a-t-il déclaré.

"Nous ne trouvons aucune raison à la chute importante et persistante des prix", a-t-il ajouté, en estimant que "plusieurs facteurs vont jouer pour corriger cette chute".

Selon M. Abdel Mehdi, le niveau actuel des prix, qui ont baissé de plus de moitié depuis juin, va forcer les groupes qui ont d’importants coûts de production, comme ceux exploitant le pétrole de schiste, à quitter le marché.

Cela pourrait résorber, a estimé le ministre irakien du Pétrole, la surproduction estimée actuellement à 2,5 millions de barils par jour et aider les prix à rebondir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite