Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc

Le Coronavirus, qui a fait des milliers de morts dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre les intox et les bonnes informations, pour une meilleure sensibilisation.

L’hôpital de proximité dans la province d’Azilal alerté après la fuite d’un patient suspecté d’atteinte au nouveau coronavirus (Covid-19). FAUX

L’approvisionnement du réseau électrique risque d’être interrompu dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire décrété au Maroc pour freiner la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus. FAUX

Mettre ses affaires et ses habits au congélateur permet de tuer le Coronavirus. Faux

134 cas de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été enregistrés au Maroc. VRAI

Toute violation des instructions et décisions des autorités publiques est passible d’une peine d’un à trois mois d’emprisonnement et d’une amende allant de 300 à 1.300 dh ou de l’une des deux peines. VRAI

Le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane et des moyens logistiques pour assurer l’approvisionnement continu du marché national. VRAI

Une enquête a été ouverte suite au test positif au coronavirus d’un médecin exerçant à Tétouan, qui ne s’est pas conformé aux règles exigées en matière de prévention de la propagation de cette pandémie. VRAI

Les chaînes Tamazight TV et Laâyoune TV diffuseront des cours, aux côtés d’Athaqafia TV, dans le cadre de l’enseignement à distance déployé par le ministère de tutelle. VRAI

Les journaux du groupe Le Matin disponibles gratuitement sur la plateforme eMatin.ma durant la période de confinement. VRAI

Angela Merkel, en contact avec un médecin testé positif au nouveau coronavirus, a “décidé de se placer immédiatement en quarantaine” à domicile. VRAI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite