Le Roi Mohammed VI accorde “un intérêt particulier à la question palestinienne en tant que cause centrale” (Fassi Fihri)

SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods accorde "un intérêt particulier à la question palestinienne en tant que cause centrale nécessitant des actions concrètes pour la réalisation des revendications légitimes du peuple palestinien", a affirmé, jeudi à Doha, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri.

Face à l’obstination des autorités israéliennes, les pays arabes "se doivent de réfléchir aux meilleurs moyens de défendre les intérêts nationaux du peuple palestinien, a déclaré à la MAP M. Fassi Fihri en marge de sa participation à la réunion du comité de suivi arabe (initiative arabe de paix).

"Les pays arabes se doivent, dans les semaines à venir, à entreprendre des actions efficientes et des initiatives bénéfiques pour la défense des droits du peuple palestinien et de ses revendications légitimes", a-t-il dit.

La réunion ministérielle, présidée par le Premier ministre et ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Hamad bin Jassem, a enregistré la participation du président de l’Autorité nationale palestinienne, Mahmoud Abbas, et du nouveau secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil El Arabi.

Les travaux de cette réunion ont porté sur les mesures susceptibles de soutenir l’action diplomatique arabe sur la scène internationale et les perspectives de reconnaissance de l’Etat de Palestine et son adhésion à l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite