Le président irakien Massoum : “L’Etat islamique menace tous les pays du monde”

En marge du somment contre l’Etat islamique qui se tient à Paris, le président irakien a rappelé que l’Etat islamique représentait une menace globale.
Au micro d’Europe 1, Parmi les pays menacés directement, le chef de l’Etat irakien a évoqué les pays européens, dont de nombreux ressortissants sont venus participer au jihad en Irak et en Syrie. “Quand ils retourneront dans leur pays d’origine et participeront à des cellules dormantes, ils profiteront de la moindre occasion pour perpétrer des actes terroristes”, a professé M. Assoum.

"Nous avons besoin d’une intervention aérienne", a-t-il dit alors que les représentants d’une vingtaine de pays se réunissent à Paris pour organiser la mobilisation contre les jihadistes de l’EI. "Il est nécessaire qu’ils interviennent rapidement parce que s’ils tardent, si cette intervention et ce soutien à l’Irak tardent, peut-être que Daech (EI) va occuper d’autres territoires".

Fouad Assoum n’a pas hésité non plus à qualifier ces opérations lancées depuis plusieurs semaines par le Pentagone et ses alliés de "guerre". Une guerre durant laquelle il espère que l’armée irakienne bénéficiera d’un soutien maximal. Il a notamment appelé la coalition à apporter un appui aérien rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite