Irak: “il n’y a pas de temps à perdre” face à l’Etat islamique (Hollande)

“il n’y a pas de temps à perdre” face à l’Etat islamique, a décrété lundi le président François Hollande à l’ouverture de la Conférence internationale pour la paix et la sécurité en Irak.

Le président français François Hollande a ouver la conférence internationale sur la sécurité en Irak en exhortant ses partenaires occidentaux et arabes à s’engager "clairement, loyalement et fortement aux côtés des autorités irakiennes", jugeant qu’il n’y avait "pas de temps à perdre" face à la menace des jihadistes de Daesh (Etat islamique – EI).

"Le combat des Irakiens contre le terrorisme est aussi le nôtre. Nous devons nous engager clairement, loyalement et fortement aux côtés des autorités irakiennes. Il n’y a pas de temps à perdre", a déclaré M. Hollande devant la conférence qui rassemble une trentaine de pays arabes et occidentaux, ainsi que des organisations internationales.

François Hollande a par ailleurs appelé à soutenir "par tous les moyens" les forces de l’opposition démocratique en Syrie.

"Le chaos fait le jeu des terroristes. Il faut donc soutenir ceux qui peuvent négocier et faire les compromis nécessaires pour préserver l’avenir de la Syrie. Et pour la France, ce sont les forces de l’opposition démocratique. Elles doivent être appuyées par tous les moyens", a dit M. Hollande.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite