Le président français annonce une refonte en profondeur de la fiscalité locale

Le président français Emmanuel Macron a annoncé jeudi une refonte en profondeur de la fiscalité locale et en particulier communale, promettant pour 2020 plus d'”autonomie financière et fiscale” et une “pleine visibilité”.

S’exprimant en clôture du 100ème congrès des maires à Paris, le chef de l’État français s’est engagé à ce que les collectivités bénéficient de plus d’autonomie fiscale pour ne plus être tributaires de l’État avec l’exonération de 80 pc des contribuables de la taxe d’habitation.

La réforme de la taxe d’habitation qui vise à supprimer progressivement en trois ans pour 80 pc des contribuables cet impôt perçu par les communes "n’est qu’un début", a expliqué M. Macron.

"Je veux un impôt cohérent avec vos missions et avec les missions de chacune des collectivités territoriales", a-t-il dit à l’adresse des maires des villes, fustigeant une fiscalité "illisible".

"La dynamique amorcée avec le transfert d’un point de TVA aux régions va dans ce sens", a-t-il affirmé, assurant que les dotations de l’État ne seraient pas revues à la baisse.

M. Macron a également confirmé qu’aucune nouvelle transformation institutionnelle n’interviendrait, et a promis de pas "forcer aux regroupements de communes".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite