Le Koweït en passe d’enregistrer un excédent budgétaire record de plus de 40 milliards de dollars

Le Koweït, pays pétrolier du Golfe et membre de l’OPEP, est en passe d’enregistrer un excédent budgétaire record de plus de 40 milliards de dollars à la fin de l’année fiscale en cours suite à la hausse des cours du pétrole et de sa production de brut, selon un rapport économique publié dimanche.

Pour leur part, les revenus de l’émirat devraient également atteindre un niveau record, à plus de 100 milliards de dollars pour l’année fiscale 2011-2012, qui s’achève le 31 mars, annonce une étude de la banque nationale du Koweït (NBK).

A eux seuls, les recettes pétrolières devraient constituer environ 95 % des revenus avec un prix moyen du brut koweïtien à 109 dollars/baril, alors que les projections budgétaires n’étaient que de 60 dollars/baril, précise d’étude.

Selon la NBK, le plus important excédent budgétaire, de 33,5 milliards de dollars, avait été atteint durant l’exercice 2007-2008, tandis que le dernier revenu record, de 79 milliards de dollars, est enregistré l’an dernier.

La production pétrolière du Koweït s’est évaluée autour de 3 millions de barils par jour (mbj), alors que son quota-OPEP n’était que 2,2 mbj.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite