Le Hezbollah veut punir Israël

Le chef du Hezbollah libanais a prévenu vendredi les Israéliens qu’ils seraient “punis” pour le meurtre d’un des dirigeants du parti chiite, dans lequel l’Etat hébreu a démenti toute implication.

"L’assassinat de Hassan al-Lakkis n’est pas une simple affaire entre les Israéliens et nous", a affirmé Hassan Nasrallah dans un discours diffusé sur grand écran à l’occasion d’une cérémonie d’hommage au dirigeant assassiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite