Le G20 déterminé à combattre les “attaques populistes” contre la mondialisation (Lagarde)

Le G20 est déterminé à combattre “les attaques populistes” contre la mondialisation en mettant plus l’accent dans ses discours sur les bénéfices du commerce mondial pour la population, a affirmé lundi la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

Au cours du sommet du G20 de Hangzhou (est de la Chine), "il y avait de la détermination dans la salle pour mieux identifier les bénéfices du commerce, afin de répondre aux critiques populistes et faciles contre la mondialisation", a déclaré Mme Lagarde lors d’une conférence de presse après la réunion.

La directrice générale du FMI a ainsi répondu aux discours remettant en cause les accords commerciaux internationaux, notamment aux Etats-Unis où le candidat républicain Donald Trump, mais aussi sa rivale démocrate Hillary Clinton, se sont dits opposés aux négociations en cours d’un traité de libre-échange entre les USA et l’UE.

Pour donner une image plus favorable de la mondialisation, Mme Lagarde a appelé à "inclure ses bienfaits dans les discours actuels", en soulignant "comment elle a sorti tellement de gens de la pauvreté, comment la Chine est parvenue à sortir 700 millions de personnes de la pauvreté pour créer une classe moyenne".

En ligne avec le communiqué final du G20, elle a toutefois assuré que la mondialisation devait "apporter des bénéfices pour tous et pas seulement pour quelques-uns".

(Avec AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite