La Russie se donne “le droit” de protéger ses intérêts

La Russie se donne le droit de “protéger ses intérêts et les populations russophones” en cas de “violences” dans l’Est de l’Ukraine et en Crimée, a déclaré le président russe Vladimir Poutine à son homologue américain Barack Obama, selon un communiqué du Kremlin.

M. Poutine a évoqué "la vraie menace pesant sur les vies et la santé des citoyens russes sur le territoire d’Ukraine" ainsi que "les actions criminelles des ultranationalistes soutenus par les actuelles autorités à Kiev".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite