La première mosquée d’Athènes devrait ouvrir à l’automne (ministère)

La première mosquée officielle d’Athènes depuis l’indépendance grecque, un projet en cours depuis plus d’une décennie et qui a encore été retardé par le coronavirus, devrait finalement ouvrir d’ici la fin de l’automne, a annoncé le ministère de l’Education et des Affaires religieuses.

“Les procédures ont été en partie retardées en raison de la pandémie, mais nous accélérons le travail et la mosquée devrait ouvrir d’ici la fin de l’automne”, explique le ministère dans un communiqué transmis à l’AFP.

Une autre source gouvernementale contactée par l’AFP a estimé que fin octobre était une date réaliste pour l’ouverture “s’il n’y a pas de nouveau confinement”.

Le projet d’ouvrir une mosquée officielle à Athènes, seule capitale européenne à ne pas en avoir actuellement, a été lancé en 2007. Il s’est immédiatement heurté à une très forte opposition de l’Eglise orthodoxe, très puissante en Grèce, et au sentiment nationaliste contre la Turquie musulmane.

La Grèce a été occupée par l’Empire ottoman pendant des siècles, avant de reconquérir son indépendance au XIXè siècle et le sentiment anti-turc y reste très fort.

La mosquée d’Athènes, dont la construction, avec des fonds de l’Etat, a été terminée en 2019, pourra accueillir 350 personnes. Le bâtiment est situé à Elaionas, un ex-quartier industriel de la capitale.

Les seules mosquées actuellement présentes en Grèce sont situées dans la région frontalière avec la Turquie, où vit une minorité turque de 150.000 personnes.

Ailleurs dans le pays, les musulmans, en grande partie des réfugiés et des migrants, utilisent des lieux de culte improvisés souvent dans des appartements ou des caves.

On estime à 250.000 le nombre de musulmans vivant à Athènes.

Cette semaine, l’Association musulmane de Grèce a protesté contre la fermeture imminente d’un hall de prière au Pirée, qui était ouvert depuis 1989.

Les autorités ont déclaré que ce lieu n’avait pas reçu de permis, mais qu’il pourrait en obtenir un et rouvrir après évaluation.

“Tous ceux qui demandent un permis l’obtiennent, si leurs papiers sont en ordre”, a précisé la source gouvernementale à l’AFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite