La patronne d’Areva, Anne Lauvergeon, va-t-elle partir ?

Alors que la rumeur circule déjà depuis plusieurs semaines, Mediapart assure que le départ dAnne Lauvergeon est “imminent”, en dépit des démentis de l’Elysée

La patronne d
Partira ? Partira pas ? Depuis quelques semaines, les rumeurs vont bon train sur un prochain départ de la présidente d’Areva, Anne Lauvergeon, de la direction du groupe nucléaire public, avant la fin de son mandat qui court jusqu’à 2011.

Bien que déjà démenti par l’Elysée, c’était au tour du site Mediapart d’annoncer de nouveau, lundi 8 mars, un départ, qui, croit savoir le site d’information en s’appuyant sur une "bonne source", "devrait être officialisé de manière imminente", "éventuellement avant même la fin de cette semaine".
Et une fois de plus, l’Elysée a démenti dans la soirée : "C’est absolument faux", a assuré la présidence.

La semaine dernière, l’intéressée elle-même avait réagi à ces rumeurs, les qualifiant de "campagne de déstabilisation orchestrée par des groupuscules parisiens". Le ministre du Développement durable et de l’Energie Jean-Louis Borloo avait, pour sa part, affirmé dimanche qu’il soutiendrait Anne Lauvergeon "tant qu’elle serait en fonction".

Revers

Reste qu’elle n’est pas en odeur de sainteté à l’Elysée, rappelle Mediapart. Fragilisée par le départ, en février 2009, de son ex-partenaire allemand Siemens, qui a préféré s’associer au russe Rosatom, elle a essuyé un nouveau revers en décembre dernier avec l’échec de la candidature française à Abou Dhabi, pour la construction de quatre réacteurs nucléaires. Un échec qui s’est de plus soldé par l’éclatement au grand jour de querelles entre le groupe nucléaire et ses partenaires Total, GDF-Suez et EDF.

Qui pour lui succéder ?

Bien que plusieurs noms d’éventuels successeurs aient circulé dernièrement, l’Elysée exclurait de choisir l’un d’entre eux. "Aujourd’hui, aucun des noms évoqués ne semble finalement se détacher. Y aura-t-il un nouvel examen ou un autre nom va-t-il s’imposer dans les prochains jours ? Selon les informations dont dispose Mediapart, c’est cette dernière hypothèse qui a été retenue", avance le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite