La Maison Blanche dément que Pence soit en quarantaine

La Maison Blanche a démenti dimanche soir des informations selon lesquelles le vice-président Mike Pence se serait placé en quarantaine, après un cas de coronavirus chez une collaboratrice.

Le porte-parole du vice-président, Devin O’Malley, a indiqué dans un communiqué que celui-ci irait travailler lundi matin comme à son habitude, après avoir eu “des résultats de tests négatifs chaque jour”.

“Le vice-président Pence continuera à suivre les conseils de l’unité médicale de la Maison Blanche et n’est pas en quarantaine”, a-t-il expliqué.

La porte-parole de M. Pence, Katie Miller, a été le deuxième cas confirmé à la Maison Blanche vendredi, après un militaire de la Marine au service du président Donald Trump la veille.

MM. Pence et Trump sont testés chaque jour.

Trois membres de l’équipe de lutte contre le coronavirus de la Maison Blanche vont rester en isolement apès de possibles expositions au virus, rapportaient samedi des médias américains: l’épidémiologiste Anthony Fauci, le directeur du Centre de prévention des maladies infectieuses (CDC) Robert Redfield, et le directeur du régulateur du médicament (FDA) Stephen Hahn.

L’épidémie a fait près de 80.000 morts aux Etats-Unis, selon le comptage de l’université Johns Hopkins, qui fait référence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite