La Grande-Bretagne déterminée à “maintenir la pression” sur l’Iran (Nick Clegg)

Le Royaume-Uni est déterminé à maintenir la pression sur l’Iran, a affirmé vendredi le vice-Premier ministre, Nick Clegg, alors que les craintes se renforcent au sujet du programme nucléaire de Téhéran.

"Un régime doté d’armes nucléaires, en violation du Droit international, serait une très mauvaise chose pour la paix et la sécurité dans notre monde", a déclaré M. Clegg. Le Royaume-Uni n’exclura aucune option pour venir à bout de cette situation, tout en continuant à oeuvrer pour une solution négociée, a-t-il ajouté.

La semaine prochaine, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) publiera un rapport sur les activités nucléaires de l’Iran. Il devrait contenir de nouvelles preuves d’expériences dans ce domaine, alors que Téhéran continue d’insister que son programme nucléaire est pacifique et destiné à produire de l’énergie et à servir à des fins médicales.

"Nous sommes en face d’une menace réelle d’un régime nucléaire iranien armé qui s’est avéré être complètement sourd et aveugle à ce que le reste de la communauté internationale veut", a poursuivi le responsable britannique.

M. Clegg a appelé à "travailler sans relâche" avec les partenaires en Europe, aux Etats-Unis et ailleurs pour continuer à faire pression sur le régime iranien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite