La France va maintenir des restrictions à sa frontière espagnole jusqu’au 21 juin

La France va maintenir des restrictions de circulation à sa frontière avec l’Espagne jusqu’au 21 juin, en réciprocité de mesures similaires imposées par Madrid, a annoncé jeudi le ministère français de l’Intérieur à l’AFP.

A rebours de la majorité des pays de l’Union européenne (UE) et de l’espace Schengen, qui s’apprêtent à rouvrir leurs frontières intérieures le 15 juin, l’Espagne a expliqué la semaine dernière que les restrictions en vigueur depuis la mi-mars pour lutter contre la pandémie du coronavirus ne seraient pas levées à cette date.

“A la frontière franco-espagnole, la situation restera telle qu’elle est aujourd’hui jusqu’au 21 juin, avec des restrictions en place des deux côtés. On va appliquer une réciprocité”, a-t-on expliqué au ministère de l’Intérieur.

Le ministre français, Christophe Castaner s’est entretenu jeudi matin avec son homologue espagnol Fernando Grande-Marlaska à ce sujet.

Côté espagnol, le ministère de l’Intérieur affirme à l’AFP ne pas être en mesure de donner de date de levée de ces restrictions, même si “la prévision reste le 1er juillet”.

Depuis l’entrée en vigueur en Espagne de l’état d’alerte – qui doit prendre fin le 21 juin -, seul les passages de personnes ou de biens essentiels étaient autorisés, comme pour le personnel médical.

Bruxelles a recommandé jeudi la levée de toutes les restrictions de voyage au sein de l’UE et de l’espace Schengen au 15 juin, et la réouverture des frontières extérieures de l’UE dès le 1er juillet aux voyageurs des Balkans occidentaux, soulignant toutefois que le dernier mot sur les frontières appartenait aux Etats.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite