La France appelle toutes les forces politiques libyennes à faire preuve de responsabilité

La France a appelé mercredi “toutes les forces politiques libyennes à faire preuve de responsabilité en s’accordant, dans les meilleurs délais, sur la désignation d’un nouveau Premier ministre”.
La France, qui a pris acte de la “décision du Congrès général national de retirer sa confiance au Premier ministre Ali Zeidan”, a salué les “efforts qu’il a déployés à la tête du gouvernement pour faire face aux défis de la transition”.

Paris "appelle également de ses vœux l’établissement d’une feuille de route crédible, afin de mener à bien la transition dans un esprit de dialogue et de conciliation", a indiqué le porte-parole du quai d’Orsay, Romain Nadal, lors d’un point presse.

" La réconciliation nationale constitue une étape indispensable pour l’édification d’un Etat de droit, conformément aux aspirations du peuple libyen", a-t-il ajouté.

Le ministre libyen de la Défense Abdallah al-Theni a prêté serment mardi soir en tant que Premier ministre par intérim devant le Parlement (Congrès général national), a rapporté l’agence de presse libyenne (WAL).

Le Premier ministre maltais Joseph Muscat a révélé à la presse que l’’avion privé transportant Ali Zeidan, le Premier ministre en fuite, a fait escale à Malte quelques heures mardi au soir.

Dans la soirée de mardi, le procureur général libyen avait émis une interdiction de voyage à l’encontre de M. Zeidan.

Ali Zeidan a été démis mardi de ses fonctions par le Parlement de Libye, à l’issue d’un long bras de fer entre l’exécutif et le législatif qui a quasiment paralysé le pays en proie au chaos et à des velléités séparatistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite