La fermeture de l’Esplanade des mosquées, une “déclaration de guerre”

Le président palestinien Mahmoud Abbas a qualifié jeudi de “déclaration de guerre” aux Palestiniens et aux musulmans la fermeture par Israël de l’Esplanade des mosquées et les récents agissements israéliens à Jérusalem-Est, a indiqué un porte-parole.

“La poursuite de ces agressions et cette dangereuse escalade israélienne constituent une déclaration de guerre au peuple palestinien, à ses lieux sacrés et à la nation arabe et musulmane”, a dit M. Abbas selon son porte-parole Nabil Abou Roudeina.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite