L’Iran peut envisager un dialogue “d’égal à égal” avec les Etats-Unis (Salehi)

L’Iran peut envisager un dialogue "d’égal à égal" avec les Etats-Unis si Washington respectait ses "droits", a affirmé vendredi le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi.

"Nous n’avons aucun interdit pour établir des relations avec les autres pays à l’exception du régime sioniste, mais il est possible que nos relations soient dans une situation particulière avec certains pays comme les Etats-Unis", a déclaré M. Salehi dans une interview avec l’agence officielle Irna. "Si un jour les Etats-Unis acceptent d’engager un dialogue d’égal à égal et sans conditions préalables tout en respectant les droits de notre peuple, la situation sera différente", a-t-il dit.

Evoquant le dossier nucléaire iranien, M. Salehi assure qu’"aucun différend n’est éternel". "Aucun différend n’est éternel et un jour le différend nucléaire iranien sera réglé", a-t-il estimé. "Nous cherchons une solution gagnant-gagnant, si les Occidentaux y croient, qu’ils viennent à la table des négociations. Nous y sommes prêts. S’ils n’y croient pas, ils peuvent continuer, car les pressions n’ont fait que nous renforcer", a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite