L’Ethiopie exprime sa “profonde déception” suite au traitement cruel infligé à une femme éthiopienne par la famille kadhafi

Le gouvernement éthiopien a exprimé sa " profonde déception " suite au traitement cruel et inhumain infligé à une femme éthiopienne par la famille Kadhafi, rapporte jeudi l’Agence de presse éthiopienne +Waltainfo+.

Mollah Shwygar, gouvernante des enfants de Hannibal Kadhafi, a été brûlée vive par la compagne de ce dernier.

Fatiguée par les cris de sa propre fille, elle s’en serait prise à Shwygar, une Ethiopienne de 30 ans employée depuis un an par la famille. Elle lui aurait versé de l’eau bouillante sur la tête lui causant de profondes blessures. Aline Kadhafi lui aurait ensuite interdit de se rendre à l’hô pital. Mullah, qui dit ne jamais avoir été payée, n’a même pas les moyens d’aller à l’hôpital pour soigner ses blessures.

Le porte-parole du ministre éthiopien des Affaires étrangères, Dina Mufti a indiqué que le gouvernement éthiopien a reçu des informations de la femme éthiopienne et tenu des discussions avec sa famille. "Le gouvernement éthiopien fera tout ce qui est nécessaire pour rapatrier la victime de la Libye et obtenir une indemnisation effective de son préjudice ", a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite