L’armée française commencera à quitter la Kapisa en mars

Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi que l’armée française reprendrait dès samedi ses missions de formation en Afghanistan, une semaine après le meurtre de quatre soldats français par un taliban infiltré dans une base militaire en Afghanistan. Le président a confirmé le retrait des forces combattantes françaises pour la fin 2013.

La province de Kapisa où se trouve le contingent français passera "sous responsabilité afghane à partir du mois de mars prochain", a annoncé Nicolas Sarkozy après avoir reçu à l’Elysée son homologue afghan Hamid Karzaï.

Il a confirmé le "retour de la totalité de nos forces combattantes dès la fin de l’année 2013". Le 14 juillet 2011, il avait déjà annoncé que le retrait des troupes françaises "commencera dès cette année et s’étalera jusqu’à 2013".

La coalition internationale en Afghanistan s’est fixé pour objectif de confier la sécurité du pays aux troupes afghanes d’ici à la fin 2014.

Mais MM. Sarkozy et Karzaï vont demander à l’OTAN "une réflexion sur une totale prise en charge des missions de combat de l’OTAN par l’armée afghane au cours de l’année 2013", a déclaré vendredi le président français. La France, qui est le quatrième contributeur de troupes, portera une proposition dans ce sens lors de la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN les 2 et 3 février prochains.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite