L’Algérie et le Venezuela veulent défendre le prix du pétrole

L’Algérie et le Venezuela veulent “défendre” le prix du pétrole qui a perdu 30 % de sa valeur, a assuré mercredi à Alger le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Rafel Ramirez faisant état d’une “coopération accrue” entre les deux pays à ce sujet.

"Nous avons évoqué le marché pétrolier international et réaffirmé notre position à défendre le prix du pétrole", a affirmé le ministre vénézuélien après avoir été reçu par le président Abdelaziz Bouteflika.

Selon lui, il y a une "convergence de vues" entre les deux pays membres de L’Organisation des pays exportateurs de pétrole qui doit se réunir le 27 novembre à Vienne pour discuter de la question des prix.

Le Venezuela, "en tant que pays membre de l’Opep coordonne ses positions" avec les autres pays membres de cette organisation pour "défendre un prix juste" du pétrole, a ajouté Rafael Ramirez cité par l’agence algérienne APS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite