Jérôme Lambert claque la porte du groupe PS à l’Assemblée

Cette fois, il n’en peut plus. Depuis que la gauche est au pouvoir, Jérôme Lambert, député de Charente, multiplie les critiques et les prises de distance avec les décisions de la majorité à laquelle il appartient. Le mariage gay ? Il était contre. La loi sur la transparence de la vie publique ? Il a voté contre. La Charente Libre a révélé mardi que, d’ici la fin de la semaine, il allait quitter le groupe socialiste à l’Assemblée nationale, et rejoindre celui des radicaux de gauche, “ceux qui ont soutenu [sa] dernière candidature aux législatives avec le PS”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite